soprano

Sancta Susanna – Mezzo TV

Mercredi 11 Juillet – 07:00

mezzo live hd

Genre : OPERA

Durée : 00:27:00

Réalisateur : Denis Caïozzi, Chloé Perlmuter

Autres diffusions :

11 / 07 – 07h00 sur mezzo live hd
11 / 07 – 19h45 sur mezzo live hd
12 / 07 – 03h30 sur mezzo live hd
13 / 07 – 00h00 sur mezzo live hd
13 / 07 – 14h00 sur mezzo live hd
25 / 07 – 07h00 sur mezzo live hd
25 / 07 – 21h00 sur mezzo live hd
26 / 07 – 03h30 sur mezzo live hd
26 / 07 – 17h00 sur mezzo live hd
27 / 07 – 00h00 sur mezzo live hd

Sancta Susanna de Paul Hindemith
Opéra de Lyon

Direction musicale Bernhard Kontarsky
Orchestre, Choeurs et Maîtrise de l’Opéra de Lyon
Mise en scène John Fulljames

Avec :
Agnes Selma Weiland (Susanna)
Magdalena, Anna Hofmann ( Klementia )

Argument : Le sujet est pour le moins blasphématoire, qui tourne autour de la frustration et des fantasmes sexuels d’une religieuse, Susanna, pendant une nuit de mai, alors qu’elle a entendu les cris de plaisir d’un couple qui faisait l’amour près de la chapelle où elle priait.
Une de ses compagnes lui raconte alors une histoire vieille de quarante ans : une religieuse, surprise nue en train d’enlacer un Christ en croix, fut emmurée vivante. L’opéra s’achève sur la dénudation de Susanna, amoureuse d’un Christ qui, dans la mise en scène de Scarpitta, s’incarne en jeune éphèbe nu. Susanna refuse enfin le sacrement de la confession, clamant de tout son corps la victoire de la chair sur la chasteté.

Enregistré le 11/2/2012
Réalisation Denis Caïozzi et Chloé Perlmuter (2012) – 60 mns

Le Triptyque a été créé comme tel au Metropolitan Opera de New York en 1918. Le festival Puccini Plus propose également trois soirées, réunissant chaque ouvrage du Triptyque à un opéra plus rare : Il Tabarro et Von heute auf morgen de Schoenberg ; Suor Angelica et Sancta Susanna de Hindemith ; Gianni Schicchi et Une tragédie florentine de Zemlinsky. Ce sont trois ouvrages d’expression germanique, contemporains du Triptyque, mais d’esthétique, de couleur et d’ambiances différentes, en fait complémentaires.
Six opéras en tout, dont la création s’échelonne entre 1917 et 1930, un peu plus d’une décennie… C’est l’époque où Freud développe son oeuvre, où l’expressionisme s’épanouit, où le cinéma prend son essor ; c’est l’époque où des compositeurs inventent de nouvelles expressions, dans le prolongement de Wagner ou de Mahler. Une période bouillonnante du XXe siècle : l’invention de la modernité.