soprano

Sancta Susanna - Mezzo TV

Mercredi 11 Juillet - 07:00

mez­zo live hd

Genre : OPERA

Durée : 00:27:00

Réal­isa­teur : Denis Caïozzi, Chloé Perl­muter

Autres dif­fu­sions :

11 / 07 — 07h00 sur mez­zo live hd
11 / 07 — 19h45 sur mez­zo live hd
12 / 07 — 03h30 sur mez­zo live hd
13 / 07 — 00h00 sur mez­zo live hd
13 / 07 — 14h00 sur mez­zo live hd
25 / 07 — 07h00 sur mez­zo live hd
25 / 07 — 21h00 sur mez­zo live hd
26 / 07 — 03h30 sur mez­zo live hd
26 / 07 — 17h00 sur mez­zo live hd
27 / 07 — 00h00 sur mez­zo live hd

Sancta Susanna de Paul Hindemith
Opéra de Lyon

Direc­tion musi­cale Bern­hard Kon­tarsky
Orchestre, Choeurs et Maîtrise de l’Opéra de Lyon
Mise en scène John Full­james

Avec :
Agnes Sel­ma Wei­land (Susan­na)
Mag­dale­na, Anna Hof­mann ( Kle­men­tia )

Argu­ment : Le sujet est pour le moins blas­phé­ma­toire, qui tourne autour de la frus­tra­tion et des fan­tasmes sex­uels d’une religieuse, Susan­na, pen­dant une nuit de mai, alors qu’elle a enten­du les cris de plaisir d’un cou­ple qui fai­sait l’amour près de la chapelle où elle pri­ait.
Une de ses com­pagnes lui racon­te alors une his­toire vieille de quar­ante ans : une religieuse, sur­prise nue en train d’enlacer un Christ en croix, fut emmurée vivante. L’opéra s’achève sur la dénuda­tion de Susan­na, amoureuse d’un Christ qui, dans la mise en scène de Scarpit­ta, s’incarne en jeune éphèbe nu. Susan­na refuse enfin le sacre­ment de la con­fes­sion, cla­mant de tout son corps la vic­toire de la chair sur la chasteté.

Enreg­istré le 11/2/2012
Réal­i­sa­tion Denis Caïozzi et Chloé Perl­muter (2012) — 60 mns

Le Trip­tyque a été créé comme tel au Met­ro­pol­i­tan Opera de New York en 1918. Le fes­ti­val Puc­ci­ni Plus pro­pose égale­ment trois soirées, réu­nis­sant chaque ouvrage du Trip­tyque à un opéra plus rare : Il Tabar­ro et Von heute auf mor­gen de Schoen­berg ; Suor Angel­i­ca et Sanc­ta Susan­na de Hin­demith ; Gian­ni Schic­chi et Une tragédie flo­ren­tine de Zem­lin­sky. Ce sont trois ouvrages d’expression ger­manique, con­tem­po­rains du Trip­tyque, mais d’esthétique, de couleur et d’ambiances dif­férentes, en fait com­plé­men­taires.
Six opéras en tout, dont la créa­tion s’échelonne entre 1917 et 1930, un peu plus d’une décen­nie… C’est l’époque où Freud développe son oeu­vre, où l’expressionisme s’épanouit, où le ciné­ma prend son essor ; c’est l’époque où des com­pos­i­teurs inven­tent de nou­velles expres­sions, dans le pro­longe­ment de Wag­n­er ou de Mahler. Une péri­ode bouil­lon­nante du XXe siè­cle : l’invention de la moder­nité.